EPISODES


La série comporte un pilote de 1h11 et 7 épisodes de 48 minutes.

PILOTE
Note : 3,3 / 5

Première rencontre entre McKenzie et Jonathan Chase sur fond de trafic d'armes. Une intrigue policière classique mais qui introduit correctement les personnages et le concept de la série.
EPISODE 1
Note : 3 / 5

Une intrigue policière classique à base de magicien assassiné et de contrebandier se servant de son immunité diplomatique pour échapper à la justice.
EPISODE 2
Note : 3,4 / 5

La mort suspecte d'un espion lance Jonathan Chase à la recherche d'une liste d'agents doubles que se disputent la CIA et le KGB. Un épisode mêlant enquête policière et récit d'espionnage sur fond de guerre froide très à la mode à l'époque. Plutôt bon dans l'ensemble mais il aurait été meilleur si le double jeu de Sypes avait été caché au spectateur jusqu'au dernier moment. Il vaut d'ailleurs mieux le regarder en VO car la VF zappe une importante phrase à double sens cachée dans le message laissé par Sloan à sa fille.
EPISODE 3
Note : 4,9 / 5

Jonathan recueille une enfant sauvage élevée par des loups dont il cherche à découvrir la véritable identité tout en la protégeant des tentatives de meurtres dont elle fait l'objet. Un épisode très touchant, en particulier grâce à l'interprétation de Laura Cushing, mais on aurait apprécié un peu plus de subtilité concernant le personnage de Langly qui a pratiquement "méchant" écrit sur son visage dès le premier plan où il apparaît.
EPISODE 4
Note : 1,9 / 5

Une enquête peu passionnante dans le monde des éleveurs de chevaux et des courses hippiques.
EPISODE 5
Note : 3,8 / 5

Un épisode reposant sur une chasse au trésor assez classique mais relevée par les personnages hauts en couleurs de Clancy et Corky. A noter que c'est le seul épisode de la série où les antagonistes trouvent la mort. De manière assez poétique, d'ailleurs, puisqu'ils sont respectivement victimes de leur propre arme et de leur convoitise.
EPISODE 6
Note : 4,7 / 5

Un excellent épisode opposant Jonathan au meilleur antagoniste de la série, Kwan. Hélas gâché par la facilité peu crédible avec laquelle notre héros devient un maître en arts martiaux.
EPISODE 7
Note : 2,2 / 5

Un épisode assez bof sur les vacances mouvementées de Jonathan et ses amis confrontés à des investisseurs véreux qui veulent construire un casino dans une petite ville (pour l'enjeu dramatique, on repassera). Il est légèrement relevé par son humour, le savoureux couple Bethune et la présence de Robert Englund en homme de main.



MOYENNE = 3,4 / 5