ÉPISODES


La série comporte 23 épisodes de 40 minutes.

ÉPISODE 1
PILOT


Scénario : Greg Berlanti + Marc Guggenheim + Andrew Kreisberg
Réalisation : David Nutter

Oliver Queen (The Hood) retrouve la civilisation et ses proches après avoir été présumé mort durant les 5 années qu'il a passé sur l'île de Lian Yu, l'occasion pour le spectateur de faire connaissance avec les personnages récurrents de la série à mesure qu'il les retrouve ou fait leur connaissance. Ce pilote très réussi met efficacement en place la formule de la série en confrontant Oliver à un premier criminel en col blanc tout en instaurant un mystère autour de sa mère, Moira Queen, qui ne semble pas étrangère au naufrage du Queen's Gambit où il a assisté à la mort de trois de ses proches et qui nous est narré dans un flashback.

Note : 5 / 5
ÉPISODE 2
HONOR THY FATHER


Scénario : Greg Berlanti + Marc Guggenheim + Andrew Kreisberg
Réalisation : David Nutter

En acceptant de représenter Emily Nocenti qui veut prouver que Martin Somers a fait tuer son père qui avait découvert qu'il touchait des pots de vin des Triades chinoises pour les aider à passer de la drogue, Laurel Lance s'attire des ennuis en la personne de la redoutable China White. De son côté, Moira Queen tente de convaincre son fils Oliver (The Hood) de prendre la succession de son père, ce qui l'empêcherait de se concentrer sur la mission qu'il s'est fixé. Le récit flashback raconte son arrivée à Lian Yu où il est attaqué par un mystérieux archer.

Note : 4 / 5
ÉPISODE 3
LONE GUNMEN


Scénario : Greg Berlanti + Marc Guggenheim + Andrew Kreisberg
Réalisation : Guy Bee

Quand une de ses cibles est abattue par Floyd Lawton (Deadshot) qui semble vouloir éliminer les acheteurs potentiels d'Unidac Industries parmi lesquels figure son beau-père, Oliver Queen (The Hood) traque le tueur à gages en utilisant ses liens avec la Bratva et l'aide de Felicity Smoak qui fait ici sa première apparition. Le récit flashback nous révèle qu'Oliver et le mystérieux archer qui l'a recueilli ne sont pas les seuls occupants de Lian Yu.

Note : 4 / 5
ÉPISODE 4
AN INNOCENT MAN


Scénario : Lana Cho + Moira Kirland
Réalisation : Vince Misiano

Ayant découvert la double vie d'Oliver Queen (The Hood), John Diggle réfléchit à sa proposition de se joindre à sa croisade. De son côté, The Hood conclue une alliance avec Laurel Lance pour prouver l'innocence d'un condamné à mort, ce qui l'aménera à réaliser qu'il est devenu une machine à tuer tandis que les flahsbacks révèlent comment il a dû tuer pour la première fois sur Lian Yu. Pendant ce temps, on découvre enfin le visage du mystérieux supérieur de Moira Queen dont on ignore toujours le nom. On regrettera les aveux du meurtrier qui sortent de nulle part et font donc deux ex machina.

Note : 3,5 / 5
ÉPISODE 5
DAMAGED


Scénario : Wendy Mericle + Ben Sokolowski
Réalisation : Michael Schultz

Arrêté par Quentin Lance qui le soupçonne d'être The Hood après l'avoir vu récupérer son costume sur un enregistrement de vidéosurveillance, Oliver Queen demande à John Diggle d'endosser son costume pour faire échouer une vente d'arme et ainsi lui assurer un alibi. Même si j'apprécie la mise en parallèle de la situation actuelle du héros avec celle dans les flashbacks où il est prisonnier et soumis à un violent interrogatoire par les militaires qui occupent Lian Yu, l'explication qu'il s'était volontairement laissé filmer pour mieux se blanchir ensuite ne tient pas la route car il n'avait pas encore révélé son identité à Diggle à ce moment (Ce qui s'est de plus produit dans des circonstances tout à fait fortuites). On se demande donc quel était son plan initial. Également peu crédible est la rapidité de l'intervention de Quentin quand Oliver est victime d'une tentative de meurtre.

Note : 3,5 / 5
ÉPISODE 6
LEGACIES


Scénario : Marc Guggenheim + Moira Kirland
Réalisation : John Behring

Les relations familiales sont au centre de cet épisode où John Diggle convainc Oliver Queen (The Hood) d'étendre son champ d'action en neutralisant une famille de pilleurs de banques portant des masques à l'effigie de cartes à jouer. Oliver est amené à remettre en question l'image qu'il avait de son père, à la fois dans le présent où il découvre qu'il est indirectement responsable du basculement du gang dans le crime, et dans le passé où son fantôme lui apparaît lors d'une hallucination. Relations familiales toujours avec une intrigue secondaire où Oliver et sa mère tente de renouer des liens.

Note : 4,5 / 5
ÉPISODE 7
MUSE OF FIRE


Scénario : Marc Guggenheim + Geoff Johns + Andrew Kreisberg
Réalisation : David Grossman

Quand sa mère manque d'être tuée lors d'un attentat contre un associé du parrain du crime Frank Bertinelli, Oliver Queen (The Hood) se rapproche de lui pour essayer d'élucider cette affaire et tombe sous le charme de sa fille Helena sans se douter qu'elle est la meurtrière qu'il recherche. On apprend également l'identité du supérieur de Moira Queen qui n'est autre que Malcolm Merlyn (Dark Archer), le père de Tommy. Entre la vendetta d'Helena contre son maffieux de père et Malcolm qui coupe les vivres à son fils, cet épisode où, une fois n'est pas coutume, il n'y a aucun flashback, est placé sous le signe des daddy issues.

Note : 3,5 / 5
ÉPISODE 8
VENDETTA


Scénario : Andrew Kreisberg + Beth Schwartz
Réalisation : Ken Fink

Oliver Queen (The Hood) pense avoir trouvé l'âme sœur en Helena Bertinelli (Huntress) dont il tente de canaliser les envies de vengeance en en faisant sa partenaire. Cet épisode conclue un diptyque qui servait surtout à introduire une version live de Huntress dont les auteurs se débarrassent aussitôt tout en nous promettant son retour éventuel. Quant à la raison qui la pousse à quitter Oliver pour reprendre sa croisade meurtrière, à savoir une rencontre avec son ex dont elle connaissait déjà l'existence, elle est digne d'une parodie de mauvais soap opera.

Note : 2 / 5
ÉPISODE 9
YEAR'S END


Scénario : Greg Berlanti + Marc Guggenheim + Andrew Kreisberg
Réalisation : John Dahl

En apprenant que sa famille n'a plus fêté Noël depuis que lui et son père ont disparus, Oliver Queen (The Hood) décide d'organiser une fête dans l'espoir de resserrer leurs liens. C'est le moment que choisit un mystérieux archer pour abattre les criminels en col blanc dont il s'était occupés, lui permettant de réaliser que la liste que lui a laissé son père cache peut-être quelque chose de beaucoup plus vaste. Vous l'aurez compris, cet épisode marque l'arrivée du Dark Archer qui, dès son entrée en scène, inflige une cuisante défaite à notre héros. Dans le flashback, Oliver et Yao Fei Gulong prennent Edward Fyers en otage pour l'obliger à les conduire jusqu'à un avion qui leur permettrait de quitter l'île.

Note : 4,5 / 5
ÉPISODE 10
BURNED


Scénario : Moira Kirland + Ben Sokolowski
Réalisation : Eagle Egilsson

Bien que physiquement remis, Oliver Queen (The Hood) a besoin de reprendre confiance en lui après sa défaite contre Dark Archer. C'est alors que Laurel Lance le contacte pour lui demander d'enquêter sur la mort suspecte du frère pompier de sa collègue. De son côté, Thea Queen cherche à sortir sa mère de l'isolement dans lequel elle s'est plongée depuis que Walter Steele a mystérieusement disparu. Dans le flashback, Oliver est obligé de tuer un soldat d'Edward Fyers dont il récupère l'équipement.

Note : 4 / 5
ÉPISODE 11
TRUST BUT VERIFY


Scénario : Gabrielle Stanton
Réalisation : Nick Copus

En enquêtant sur une série d'attaques de transports de fonds par des hommes utilisant des tactiques militaires, Oliver Queen (The Hood) découvre que le principal suspect est Ted Gaynor, un ancien soldat ami de John Diggle. Entre ce dernier qui refuse de croire à la culpabilité de son ami, Thea Queen qui soupçonne sa mère d'avoir une liaison avec Malcolm Merlyn (Dark Archer) et Oliver qui, dans le flashback, infiltre le camp d'Edward Fyers pour secourir Yao Fei Gulong qui le trahit en permettant sa capture, cet épisode est basé sur le thème de la confiance.

Note : 4 / 5
ÉPISODE 12
VERTIGO


Scénario : Wendy Mericle + Ben Sokolowski
Réalisation : Wendey Stanzler

Quand Thea Queen risque la prison pour avoir conduit sous l'influence d'une nouvelle drogue appelée Vertigo, Oliver Queen (The Hood) part sur les traces du chef des trafiquants surnommé The Count mais est lui-même exposé à cette drogue durant son enquête. Dans le flashback, Yao Fei Gulong l'aide à s'évader du camp d'Edward Fyers en faisant semblant de le tuer grâce à une technique qu'Oliver utilise également dans le présent pour "exécuter" une personne et gagner ainsi la confiance de la Bratva.

Note : 4 / 5
ÉPISODE 13
BETRAYAL


Scénario : Lana Cho + Beth Schwartz
Réalisation : Guy Bee

Oliver Queen (The Hood) et John Diggle se retrouvent dans une situation inversée par rapport à l'épisode précédent puisque c'est désormais Diggle qui soupçonne une proche d'Oliver, en l'occurrence sa mère, d'être mêlé à une affaire criminelle et Oliver qui refuse de le croire. Comme l'indique le titre, cet épisode est placé sous le signe de la trahison, qu'il s'agisse d'Oliver qui découvre que sa mère est liée à la mort de son père, de Tommy Merlyn qui découvre que Laurel Lance est en contact avec The Hood, de Laurel qui est furieuse que son père se soit servi d'elle comme appât pour piéger le justicier, ou de Quentin Lance qui réalise qu'il y a un traître (jamais identifié) parmi ses collègues. L'épisode est cependant gâché par un méchant du jour bien fade, même s'il nous permet d'avoir un team-up entre Quentin et The Hood pour délivrer Laurel prise en otage. Dans le passé, Oliver fait la rencontre de Slade Wilson qui pourrait l'aider à s'enfuir de Lian Yu ... à moins qu'il ne soit en réalité Deathstroke, le second d'Edward Fyers.

Note : 3,5 / 5
ÉPISODE 14
THE ODYSSEY


Scénario : Greg Berlanti + Marc Guggenheim + Andrew Kreisberg
Réalisation : John Behring

Gravement blessé par sa mère en tentant de l'interroger sous l'identité de The Hood, Oliver Queen est obligé de révéler son identité à Felicity Smoak pour qu'elle le conduise à son quartier général où elle et John Diggle luttent pour le maintenir en vie. Oliver y passant le plus clair de son temps entre la vie et la mort, la majeure partie de l'épisode est consacrée à l'intrigue flashback où lui et Slade Wilson tentent d'infiltrer la base d'Edward Fyers afin d'utiliser l'avion de ravitaillement pour s'enfuir mais Oliver gâche tout en tentant de récupérer Yao Fei Gulong, ce qui conduit à un duel à mort opposant Slade à son ancien camarade Deathstroke et à deux révélations: Fyers est un mercenaire travaillant en réalité pour un mystérieux commanditaire et il s'assure la coopération de Yao Fei en gardant sa fille Shado en otage.

Note : 5 / 5
ÉPISODE 15
DODGER


Scénario : Beth Schwartz
Réalisation : Eagle Egilsson

Felicity Smoak commence sa coopération difficile avec John Diggle et Oliver Queen (The Hood), jouant les consciences tout en les aidant à enquêter sur Dodger, un voleur d'antiquités qui utilise des colliers explosifs pour obliger ses complices malgré eux à voler à sa place. Dans l'intrigue flashback, Oliver est confronté à un choix difficile quand un homme prétendant être un naufragé traqué par les hommes d'Edward Fyers le supplie de l'aider alors que rien ne lui prouve qu'il ne s'agit pas d'une ruse. Cet épisode introduit également Roy Harper dont Thea Queen fait la rencontre et initie une double romance entre Diggle et sa belle-sœur Carly d'un côté, et Oliver et McKenna Hall de l'autre.

Note : 4 / 5
ÉPISODE 16
DEAD TO RIGHTS


Scénario : Geoff Johns
Réalisation : Glen Winter

Floyd Lawton (Deadshot) est de retour et a été engagé par China White pour tuer Malcolm Merlyn (Dark Archer). Il y a une certaine ironie à voir Oliver Queen (The Hood) sauver sans le savoir la vie de celui qui est en réalité son pire ennemi, révélant au passage sa double identité à Tommy Merlyn. L'épisode permet d'ailleurs de développer le personnage de Malcolm, dont on apprend les circonstances de la mort de sa femme tout en découvrant que malgré les apparences, il tient sincèrement à son fils. Dans le récit flashback, Oliver parvient à réparer la radio de l'avion de Slade Wilson, ce qui leur permet d'intercepter une conversation d'Edward Fyers qui leur apprend qu'il a en sa possession une arme redoutable qu'il surnomme Scylla.

Note : 5 / 5
ÉPISODE 17
THE HUNTRESS RETURNS


Scénario : Lana Cho + Jake Coburn
Réalisation : Guy Bee

Son père étant sur le point d'échapper à la prison pour bénéficier du programme de protection des témoins, Helena Bertinelli (Huntress) oblige Oliver Queen (The Hood) à l'aider à le retrouver en menaçant de s'en prendre à ses proches. En plus de ramener le personnage assez caricatural d'Helena (qui reçoit au passage son nom de guerre) et de se débarrasser de McKenna Hall de façon assez cavalière, cet épisode est alourdi par des invraisemblances, comme Helena qui s'introduit dans Queen Consolidated comme dans un moulin pour menacer Felicity Smoak, ou la police qui la laisse sans surveillance en salle d'interrogatoire lors d'une alerte incendie. Pour rester dans la thématique du chantage avec l'intrigue flashback, Oliver et Slade Wilson volent un des composants de Scylla pour faire pression sur Edward Fyers.

Note : 1,2 / 5
ÉPISODE 18
SALVATION


Scénario : Drew Z. Greenberg + Wendy Mericle
Réalisation : Nick Copus

Alors que la famille de Sarah Lance étudie la possibilité qu'elle pourrait avoir survécu au naufrage du Queen's Gambit, Oliver Queen (The Hood) et ses associés enquêtent sur Savior, un justicier qui élimine ses victimes au terme de procès expéditifs retransmis en direct sur internet. L'emplacement de son repaire (sur lequel on a un indice quand Oliver passe devant une ancienne station de métro en tentant de le localiser) leur fournira un début de piste sur la conspiration de l'Undertaking. Dans le flashback, la tentative de marchandage avec Edward Fyers échoue mais permet à Oliver et à Slade Wilson de délivrer Shado. Le titre "Salvation" (Salut) se justifie à plusieurs niveaux: c'est la traduction du nom du village où aurait été repérée Sarah, le nom de l'antagoniste, Savior, y fait référence et surtout, c'est en frôlant la mort dans cet épisode que le délinquant Roy Harper va se décider à se racheter.

Note : 5 / 5
ÉPISODE 19
UNFINISHED BUSINESS


Scénario : Lindsey Allen + Bryan Q. Miller
Réalisation : Michael Offer

Quand une cliente du Verdant meurt sous l'effet du Vertigo, Oliver Queen (The Hood) en conclue que The Count ne faisait que simuler la folie et a repris ses activités; mais il n'est pas certain de pouvoir compter sur l'aide de John Diggle, trop focalisé sur sa vendetta contre Floyd Lawton (Deadshot). The Count n'étant qu'un sous-Joker, un épisode faisant croire à son retour n'a donc que peu d'intérêt, même si un twist bien vu et une bonne justification au fait qu'Oliver a un antidote sur lui quand on tente de le tuer par overdose arrivent à sauver les meubles. Dans le flashback, Shado prend en charge la formation d'Oliver au tir à l'arc.

Note : 3 / 5
ÉPISODE 20
HOME INVASION


Scénario : Beth Schwartz + Ben Sokolowski
Réalisation : Ken Fink

Alors qu'il devait aider John Diggle à affronter Floyd Lawton (Deadshot), Oliver Queen (The Hood) décide de lui faire faux bond pour s'occuper du responsable du meurtre d'un couple dont l'enfant a été recueilli par Laurel Lance. Même s'il nous offre un passage efficace où Oliver affronte un tueur qui s'est introduit dans son manoir et s'il est lourd de conséquences sur les relations entre Laurel et Tommy Merlyn d'une part, et entre Oliver et Diggle de l'autre, on a quand même l'impression d'un épisode de remplissage pour en respecter le nombre réglementaire avant la conclusion de la saison.

Note : 3 / 5
ÉPISODE 21
THE UNDERTAKING


Scénario : Lana Cho + Jake Coburn
Réalisation : Michael Schultz

Le récit flashback se situe cette fois avant le naufrage du Queen's Gambit, nous permettant d'en apprendre plus sur les liens entre Robert Queen, Frank Chen et Malcolm Merlyn (Dark Archer), leurs motivations respectives et les raisons qui ont poussé Malcolm à éliminer Robert. Concernant l'intrigue dans le présent, on regrettera l'absence d'explication sur pourquoi Oliver Queen (The Hood) suit sa mère jusqu'à Malcolm pour épier leur conversation et découvrir qu'il est le véritable cerveau de l'Undertaking. Une scène aussi cruciale nécessitait pourtant d'être correctement mise en place.

Note : 4,5 / 5
ÉPISODE 22
DARKNESS ON THE EDGE OF TOWN


Scénario : Drew Z. Greenberg + Wendy Mericle
Réalisation : John Behring

Les intrigues approchent de leur dénouement, aussi bien dans le présent où Oliver Queen (The Hood) et ses alliés infiltrent le siège de la compagnie de Malcolm Merlyn (Dark Archer) pour permettre à Felicity Smoak de pirater ses ordinateurs afin de découvrir où se cache sa machine à séisme (Et John Diggle nous démontre au passage qu'il est très facile d'y être engagé du jour au lendemain comme agent de sécurité), que dans le passé où on découvre enfin le sinistre objectif d'Edward Fyers.

Note : 4,5 / 5
ÉPISODE 23
SACRIFICE


Scénario : Greg Berlanti + Marc Guggenheim + Andrew Kreisberg
Réalisation : David Barrett

Conclusion en apothéose des deux intrigues alors qu'Oliver Queen (The Hood) doit empêcher Edward Fyers d'abattre un vol commercial dans le passé et Malcolm Merlyn (Dark Archer) de déclencher un séisme qui ravagerait les Glades dans le présent. Cet ultime épisode n'hésite pas à bouleverser le statu quo de plusieurs personnages récurrents, l'un d'eux y laissant même la vie dans une scène très émouvante, avant de se terminer par une conclusion en demi-teinte où, malgré ses efforts, Oliver n'aura réussi qu'à limiter les ravages causés par son ennemi. Dommage qu'encore une fois, les auteurs n'aient pu éviter de recourir à des deux ex machina comme la deuxième machine à séisme qui sort de nulle part ou Shado qui révèle qu'en plus de savoir se battre et tirer à l'arc, elle sait aussi reprogrammer un missile en plein vol (À ce stade, autant dire simplement ce qu'elle ne sait pas faire, on gagnera du temps). En outre, le fait qu'Oliver n'est pas plus gêné que ça par un poumon perforé demande beaucoup à notre suspension d'incrédulité.

Note : 4,5 / 5



MOYENNE = 3,9 / 5