Année : 2001
Genre : Anges exterminateurs.

Série disponible sur : Amazon, Cdjapan, Yesasia, Yahoo Auctions.
Intermédiaires pour acheter sur Yahoo Auctions : Buyee, Celga, Zenmarket.



LA SÉRIE


Idée reçue et beaucoup trop répandue : "les séries de tokusatsu sont simplistes, identiques entre elles et chaque épisode raconte exactement la même histoire." Si vous êtes fan de tokusatsu et que vous avez une ou plusieurs personnes de votre entourage qui croient en ce stéréotype, un bon moyen de leur faire revoir leur jugement est de leur faire regarder Kamen Rider Agito (En cas de refus, n'hésitez pas à employer la même technique que dans Orange Mécanique, c'est pour une bonne cause). La deuxième série Kamen Rider du relaunch de l'ère Heisei (correspondant au règne de l'empereur Akihito de 1989 à 2019) est en effet un feuilleton passionnant à l'intrigue tellement riche qu'il est extrêmement difficile de la résumer sans écrire un roman. Je vais quand même tâcher de vous en narrer l'essentiel.


Allez-y, la branche japonaise des technocrates de Washington vous écoute.

Suite aux événements de la série précédente, Kamen Rider Kuuga, la police japonaise a créé une unité spéciale pour combattre les "formes de vie non identifiées" (surnom donné à la tribu Grongi, adversaires de Kuuga): le S.A.U.L. (Squad of Anti-Unindentified Lifeforms) dont dépend l'Unité G3 qui regroupe la scientifique Sumiko Ozawa, le faire-valoir Takahiro Omuro et Makoto Hikawa qui est équipé du système G3, un prototype d'exosquelette conçu par Sumiko.


L'Unité G3 dans son QG mobile, le G-Trailer.


À l'occasion, ils se réunissent aussi dans ce restaurant ramen ...


... dont le propriétaire lit l'avenir dans les tranches de naruto.


Got beer?


Deux sangliers pour moi aussi.


Sortie de son contexte, cette image a de quoi alimenter la fameuse règle 34 d'internet ...


... alors qu'il s'agit d'une simple guidon de moto.


You're under arrest!


Espèrons que son armure est sous garantie.


Abandon d'uniforme, ça va lui coûter cher.

Bien qu'initialement créée pour faire face à un éventuel retour de la tribu Grongi, l'Unité G3 est rapidement confrontée à une toute autre menace: des créatures que la police baptise les Unknowns traquent et assassinent des personnes développant des pouvoirs psychiques, le plus souvent sans même en être conscientes.


L'avantage des meurtres commis par les Unknowns, c'est qu'on peut tout de suite écarter la thèse de la mort naturelle.


C'est pour enlever les corps qu'il y a parfois des problèmes.


Ce malheureux s'est fait des cendres.


Un remake japonais de Seven?

Pourtant, alors que tout le premier épisode donnait l'impression que Makoto allait être le héros de la série, il perd lamentablement son premier affrontement contre un Unknown et est sauvé par l'intervention d'un combattant que les Unknowns appellent "Agito". Si l'épisode maintient le mystère sur sa véritable identité en nous présentant deux suspects possibles, on apprend dès le suivant qu'il s'agit de Shôichi Tsugami, un jeune homme trouvé inconscient et amnésique sur une plage et recueilli par Yoshihiko Misugi, un enseignant chez qui il s'acquitte de divers travaux ménagers en échange du gîte et du couvert.


Au cas où vous vous poseriez la question : non, il n'a pas de chiffre romain tatoué au-dessus de la clavicule gauche.


Agito, chevalier des temps modernes.


Tout feu, tout flamme.

La seule personne à connaître sa double identité est Mana Kazaya, la nièce de Misugi qui vit chez son oncle depuis le meurtre de son père. Elle cherche à la fois à aider Shôichi à retrouver son passé et à élucider la mort de son père, faisant parfois appel pour cela à des dons de médium qu'elle cache à son entourage et qui, vous vous en doutez, lui vaudront à plusieurs reprises d'être menacée par les Unknowns.


Shôichi doit composer avec une famille recomposée.


Qui a tué le père de Mana?


Les pouvoirs de Mana lui permettront de décoder cette lettre rédigée dans une langue inconnue ... Sauf pour le spectateur qui aura remarqué que c'est en fait de l'Anglais dont les lettres ont été modifiées.


- Grâce à mes pouvoirs, je sais que cette lettre a été rédigée au stylo-plume.
- Ah, c'est sûr que ça fait drôlement avancer l'enquête, ça!


La dormeuse doit se réveiller.


J'ai dit "se réveiller"!


Portée disparue.


Enlevée par l'armée, Mana est reliée à une machine à prédire l'avenir.


Ce qui fournit une excuse pour habiller l'actrice d'un collant moulant.

J'avais dit que le premier épisode nous avait présenté deux suspects possibles pour l'identité secrète d'Agito. Le deuxième est Ryô Ashihara, un ancien champion universitaire de natation qui cherche à comprendre les raisons de la mort de son père. Son seul indice est un carnet rédigé par ce dernier et dans lequel figurent les noms des passagers de l'Akatsuki, un navire victime d'un mystérieux accident maritime alors qu'il se trouvait à bord (Peu avant qu'on ne retrouve Shôichi amnésique sur une plage. Vous sentez venir la relation de cause à effet?). Malheureusement, les Unknowns traquent les survivants de cet accident et Ryô est donc régulièrement amené à les affronter, l'occasion pour lui de découvrir qu'il peut se transformer en Gills, une version imparfaite d'Agito.


Au cours de la série, Ryô se retrouve tellement souvent à l'hôpital qu'il doit avoir coulé le système de santé japonais à lui seul.


Il y a un Unknown dans les parages.


BEUARGL !


Sa main a pris un coup de vieux.


Ryô refroidi, son corps est conservé au frais.


Lève-toi et marche.


RE-BEUARGL!


Etant donné le fort taux de mortalité de son entourage, je suis inquiet pour le chiot qu'il recueille à la fin de la série.

Et au cas où vous trouveriez que cette intrigue est encore trop simple, ajoutez à cela un jeune homme androgyne en noir aux motivations mystérieuses et doté de vastes pouvoirs que des scientifiques ont créé à partir d'un code génétique trouvé dans un container échoué sur une plage, devenu adulte en quelques jours (le jeune homme, pas le container) et qui semble avoir un lien avec les Unknowns.


On trouve de plus en plus de détritus sur les plages.


Depuis Pandore, les gens devraient pourtant savoir que ce n'est pas prudent d'ouvrir des boîtes dont on ignore le contenu.


Là où il y a des gènes, il n'y a pas de plaisir.


Au Japon, il n'y a pas besoin de mère porteuse pour faire des bébés.


Une croissance fulgurante.

On finira par apprendre qu'il s'agit de la Force des Ténèbres, également appelé Theos, et qu'il n'est autre que le créateur de la race humaine et d'autres divinités appelées Els. L'un de ces Els, la Force de la Lumière ou Promes (référence évidente à Prométhée), offrit un jour aux humains la capacité d'évoluer en des êtres supérieurs appelés Agitos. Craignant qu'ils ne deviennent ainsi plus puissants que lui, Theos créa les Unknowns pour tuer les humains qui développaient des pouvoirs psychiques, première étape de leur transformation en Agitos. Autrement dit, le méchant principal de cette série est carrément Dieu.


Clash théologique entre Theos et Promes.


Afin d'avoir un confident humain, Theos ramène à la vie un certain Tetsuya Sawaki qui s'était suicidé après avoir aidé sa fiancée, la première Agito, à mettre fin à ses jours.


Tetsuya avait donc littéralement laissé tomber sa fiancée.


Dans cette scène, ils ont une discussion alors que le temps est figé autour d'eux; mais même si les graphistes ont pensé à ajouter leurs ombres, on ne peut pas dire que les passants soient raccords d'un plan à l'autre.


Quiconque ose défier la puissance de Theos doit être puni!


Toute résistance est futile.


Ne réveillez pas le dieu qui dort.

Car Kamen Rider Agito possède une inspiration religieuse très marquée, visible dès le générique de début qui s'ouvre sur une fresque où figurent pêle-mêle des anges, une arche et des personnes accompagnées de Kamen Riders traversant une mer fendue en deux. Mais cette influence se retrouve aussi dans le magnifique design des Unknowns que l'on doit à Yutaka Izubuchi. Ainsi, leur apparence d'hommes à têtes d'animaux évoque beaucoup celle des dieux égyptiens, agrémentés pour certains d'armures inspirées des anciennes civilisations grecques et romaines, mais ils ont aussi certaines caractéristiques évoquant des anges, comme des ailes vestigiales et une auréole qui apparaît lorsqu'ils utilisent leurs pouvoirs ou sont blessés à mort. D'ailleurs, même si la police les appellent Unknowns, leur véritable nom, brièvement mentionné, est Malakhs, un mot hébreux signifiant Anges. Même la mythologie sur laquelle repose la série pioche dans plusieurs mythes (Prométhée, le déluge ...). A moins que ce ne soient ces mythes qui aient été inspirés par la mythologie d'Agito?


Contrairement aux apparences, les Unknowns ne sont pas des anges.


On se serre la pince?


Ça t'apprendra à dire que je ne suis pas une flèche!

Quant à la raison pour laquelle les passagers de l'Akatsuki sont une cible privilégiée des Unknowns, c'est parce que, alors que Shôichi se trouvait à bord, Promes lui était apparu pour lui transmette le pouvoir d'Agito, exposant également les autres passagers et attirant la plus puissante création de Theos, l'El de l'Eau. Après avoir pratiquement battu à mort Shôichi et jeté son corps à la mer, elle provoqua une tempête destinée à éliminer les passagers qui survécurent grâce à l'intervention de Makoto. Conscients qu'ils seraient désormais traqués par les Unknowns, ils décidèrent de rester en contact sans se douter que l'une d'entre eux abritait à son insu l'El de l'Eau dans son corps.


- Mais que sommes-nous venus faire dans cette galère?
- C'est pas une galère, c'est un ferry.


Ciel, un meurtre !


Ciel, un fantôme !


La première transformation, ça surprend toujours.


El de l'Eau, sors de ce corps!


L'El de l'Eau se prend pour le T1000.

Si la plupart d'entre eux n'ont hérité que de pouvoirs psychiques qui restent dormants, ce n'est pas le cas du chirurgien Kaoru Kino qui a acquis la capacité de se transformer en Another Agito. Malheureusement, hanté par la mort de son frère, il est obnubilé par l'idée de devenir le plus fort des Agitos et finit par se persuader que le seul moyen d'y parvenir est de tuer les autres.


Pour Ryô, c'est l'opération de la dernière malchance car Kino veut en profiter pour l'éliminer.


Kino a lui-même subi une opération très chère : elle lui a coûté un bras.


Il doit déjà quitter la série: il était en CDD de 12 épisodes non-renouvelable.

Kamen Rider Agito introduit en effet un élément qui reviendra dans les séries suivantes: la présence d'un ou plusieurs Riders en plus du principal. Certes, il y avait eu des précédents, comme Kamen Rider Ni-Go qui était le partenaire de Kamen Rider Ichi-Go dans la toute première série de la franchise, mais ce personnage avait été initialement créé pour remplacer le héros après que son interprète se soit blessé à la suite d'une cascade ratée (Une des raisons pour lesquelles ce sont désormais des cascadeurs qui incarnent les héros en costume). Quant à Riderman dans Kamen Rider V3 et Tackle dans Kamen Rider Stronger, il s'agissait plutôt de simples sidekicks, tandis que Kamen Rider Agito est la première série à utiliser trois Riders d'importance égale brièvement rejoints par un quatrième et je ne compte pas les porteurs éphémères des variantes du système G3. Par conséquent, c'est également cette série qui a introduit la tradition de les faire s'affronter au moins une fois, que ce soit parce que l'un d'eux a perdu le contrôle de ses pouvoirs ou à la suite d'un quiproquo malencontreux, comme lorsque Gills prend Agito pour l'assassin de sa petite amie. Kamen Riders et super-héros Marvel, même combat!


Et quand ils ne se bagarrent pas, ils s'affrontent au tennis (Et oui, Shôichi utilise une poêle comme raquette).


Donne-moi ta mitrailleuse, c'est moi qui fait!


Un G3 peut en cacher un autre.


Un Agito peut en cacher une autre.

Et quand ils ne se battent pas entre eux ou contre les Unknowns, les Riders ont maille à partir avec Tôru Hôjô, un policier arriviste qui se verrait bien G3 à la place de Makoto et qui veut démasquer et capturer Agito qu'il considère comme une menace au moins égale à celle des Unknowns. Bien que Hôjô soit conçu comme un personnage antipathique et qu'il se comporte souvent comme (il n'y a pas d'autres mots) un sale con, ses (relativement) mauvaises actions se retournent systématiquement contre lui et il se montre parfois capable d'actes désintéressés (aidant Makoto quand il perd temporairement la vue ou arrêtant à contrecœur un ami dont il a découvert qu'il était un meurtrier), ce qui fait qu'il est difficile de complétement le détester.


Ceci-dit, il y a quand même certaines scènes qui font du bien!


Votre mission: capturer Agito mort ou vif.


C'est curieux, je le voyais moins vert.


Cette fois, c'est le bon!


Dites, vous ne trouvez pas que les moyens mis en œuvre pour me capturer sont légèrement disproportionnés?



FILMS ET ÉPISODES SPÉCIAUX


En plus de la série principale, Kamen Rider Agito a eu droit à un épisode spécial (Aratanaru Henshin) et à un film (Project G4). Comme souvent avec les épisodes spéciaux et même si certains fans de la série s'y sont essayé, il est impossible de les situer dans la continuité de la série car ils sont totalement incompatibles. Ainsi, dans Aratanaru Henshin (qui introduit la Shining Form d'Agito), Hôjô surprend une conversation qui lui révèle la véritable identité d'Agito. Or, dans la série, il découvre que lui et Shôichi ne font qu'un dans des circonstances totalement différentes et est le premier surpris par cette révélation. Pire: Aratanaru Henshin est en contradiction avec Project G4 qui est censé être sa suite directe. En effet, non seulement Hôjô ne semble plus se souvenir de la véritable identité d'Agito (à croire que le coup de poing reçu dans Aratanaru Henshin lui a fait perdre la mémoire), mais les deux films comportent une scène commune où une taupe qui a infiltré l'Unité G3 pirate leurs fichiers et les deux versions de cette scène sont incompatibles entre elles.


Des erreurs de continuité pareilles, c'est impardonnable! Viens là que je te tire les oreilles!


Tu n'espérais tout de même pas que ça passerait comme une lettre à la poste?


Y a pas photo!


Très bonne critique, bravo!



BILAN


Concept = 5 / 5
Kamen Rider Agito est un passionnant feuilleron mi-super-héroïque, mi-policier teinté de mysticisme et de références à la religion et à l'évolution.



Scénario (Intrigue globale) = 5 / 5
井上 敏樹 (Inoue Toshiki) signe un solide scénario particulièrement riche en coups de théâtre et en mystères récurrents (Quel est le passé de Shôichi? D'où lui viennent ses pouvoirs? Et ceux de Gills? Pourquoi les Unknowns commettent-ils ces meurtres? Quel est leur lien avec l'homme en noir? Qui a tué le père de Mana? Que s'est-il passé à bord de l'Akatsuki? Etc.) et dont toutes les intrigues parallèles se révéleront liées entre elles, faisant de Kamen Rider Agito une série passionnante qu'il est impossible d'abandonner une fois commencée.



Scénario (Episodes) = 4,5 / 5
Malgré des épisodes où l'intrigue avance moins vite que d'autres et certains qui introduisent des éléments importants aussitôt laissés de côté pendant des mois (Par exemple, dans le double épisode 7-8, Mana accède à la mémoire de Shôichi, découvre que celui-ci a peut être joué un rôle dans le meurtre de son père ... et on n'en reparle plus avant l'épisode 43!), on alterne entre le bon et l'excellent et chacun se termine sur un cliffhanger qui donne envie d'enchaîner sur le suivant. (Voir la section épisodes pour plus de détails.)



Héros = 5 / 5
Agito, Gills et G3 sont d'excellents personnages dont les destins sont liés malgré le fait que chacun suit sa propre quête: retrouver son passé pour Agito, élucider la mort de son père pour Gills et résoudre les affaires criminelles liées aux Unknowns pour G3.



Costumes (Riders principaux) = 5 / 5
Trois costumes très réussis pour trois héros incarnant les trois types de Riders: mystique pour Agito dont l'armure est une version améliorée de celle de Kuuga, organique pour Gills et technologique pour G3.



Costumes (Formes alternatives) = 4,4 / 5
Si Agito reprend le concept initié par Kuuga d'avoir plusieurs formes de couleurs différentes qui utilisent chacune une arme qui lui est propre (Storm Form (5 / 5) et Flame Form (5 / 5)), il innove avec une forme combinant les trois, la Trinity Form (5 / 5). S'y ajoutent la Shining Form (5 / 5), très réussie et évoquant bien une version plus puissante de la forme de base, et la Burning Form (2,9 / 5) dont l'apparence organique ne colle pas avec l'aspect armure de ses autres transformations. Concernant les autres Riders, si G3-X (5 / 5) est une version améliorée très réussie de G-3, Exceed Gills (2,9 / 5) a un design trop surchargé avec toutes ses excroissances.



Costumes (Autres Riders) = 2,7 / 5
Avec une apparence mêlant celle du Kamen Rider originel à celle des Unknowns, Another Agito (5 / 5) est particulièrement réussi (Et inspirera même bien plus tard les Anothers de Kamen Rider Zi-O). En revanche, G4 (1 / 5) n'est qu'une version repeinte avec des antennes différentes de G3-X auquel on aurait mis les épaulettes du faiblard G3 Mild (1,1 / 5).



Armes = 4,5 / 5
Qu'il s'agisse des superbes armes mystiques d'Agito (Avec une mention spéciale pour le Shining Caliber) ou de celles techno-réalistes de G3 (Le GX-05 Cerberos est particulièrement réussi), elles bénéficient toutes de designs soignés et efficaces.



Morpheur = 4 / 5
Si chaque Rider possède une ceinture, Agito est le seul à utiliser la sienne comme morpheur. Les deux versions sont très esthétiques et utilisent un mécanisme simple consistant à presser les boutons sur les côtés.



Séquences de transformation = 2 / 5
Les cinématiques de transformation sont très basiques et peu élaborées (Il faut même attendre plusieurs épisodes avant qu'Agito n'utilise une chorégraphie pour se transformer). Les seules exceptions notables sont Gills dont on voit souvent les formes humaine et transformée côte-à-côte comme si elles se passaient le relais, et la Burning Form qui se craquèle pour révéler la Shining Form.



Véhicules = 4,5 / 5
J'aime beaucoup l'aspect organique de Gills Raider (4 / 5) et de Dark Hopper (4 / 5) mais les motos les plus réussies au niveau du design sont Machine Tornader (5 / 5) et Guard Chaser (5 / 5) qui est une version hi-tech d'une moto de police truffée de compartiments secrets où G3 range ses armes.



Personnages réguliers = 3,8 / 5
Les meilleurs personnages sont Mana (5 / 5), Sumiko (5 / 5), Tôru (5 / 5) qui est un parfait exemple de personnage qu'on adore détester et Tetsuya (5 / 5) qui joue un rôle de conscience auprès de Theos dont il tente de juguler les envies meurtrières envers cette humanité qu'il ne comprend pas. Yoshihiko (4 / 5) et son fils Taichi (3 / 5) ont de bonnes interactions avec Shôichi et Mana; mais Kôji Kôno (2,2 / 5) n'est qu'un personnage fonction qui se contente de confier des enquêtes à Makoto et de former un duo avec Tôru, tandis que Takahiro (1,2 / 5) est tellement effacé et peu utile que c'est parfois souligné par les dialogues.



Personnages secondaires = 4,3 / 5
La série fourmille de personnages réussis et attachants dont beaucoup sont promis à des destins tragiques (particulièrement les passagers de l'Akatsuki qui jouent un rôle central dans l'intrigue).



Ennemi(s) récurrent(s) = 5 / 5
Faire d'un équivalent de Dieu le méchant principal d'une série est assez culotté (mais il faut avouer que le christianisme est une relation très mineure au Japon). Theos n'est cependant pas un antagoniste foncièrement mauvais et est seulement motivé par la peur que ses "enfants" ne deviennent un jour assez puissants pour se retourner contre lui.



Monstres de la semaine = 4,4 / 5
Les Unknowns sont de superbes monstres évoquant à la fois les dieux égyptiens et les anges. Certes, un bon tiers recyclent les mêmes designs en changeant juste la couleur ou de menus détails; mais vu le temps et l'argent qu'ont dû nécessiter des costumes aussi élaborés, c'est compréhensible. (Voir la section Unknowns pour plus de détails. Les designs recyclés ne sont notés qu'une seule fois.)



Casting = 4 / 5
La série bénéficie de bons acteurs.



Combats = 3,5 / 5
Les combats sont de qualité et chaque Rider possède sa spécialité: armes blanches pour Agito, style violent et bestial pour Gills, armes à feu pour G3 et corps à corps pour Another Agito. Concernant les attaques finales, si Agito et Another Agito utilisent des attaques assez classiques (coups de pieds chargés d'énergie, coups d'épée ou de lance) tandis que G3 se contente de cribler ses adversaires de balles, Gills innove avec le très original Gills Heel Claw consistant à planter les griffes de ses talons dans le dos de son adversaire.



Effets spéciaux = 4,5 / 5
Même si certaines incrustations piquent un peu les yeux, ils sont d'un excellent niveau.



Musique = 4 / 5
佐橋 俊彦 (Sahashi Toshihiko) signe de bonnes musiques d'ambiance dont les plus réussies sont celles qui accompagnent les actions des Unknowns. Le thème de Theos, avec ses chants latins, est particuliérement réussi et angoissant.



Génériques = 3,4 / 5
Accompagnée de la chanson 仮面 ライダー AGITO (Kamen Rider Agito) par 石原 慎一 (Ishihara Shinichi), la première version du générique est très bonne, montrant les trois Riders faisant la course sur le Twin Ring Motegi avec des inserts les montrant juste avant le début de la série (Shôichi inconscient sur la plage, Ryô en convalescence après son accident, Makoto s'entraînant pour devenir G3 (Une version plus tardive et plus appropriée le montre durant le sauvetage des passagers de l'Akatsuki)) et d'autres où ils apparaissent aux côtés de leur entourage, d'abord en civil, puis en Riders. (4 / 5)


À partir de l'épisode 36, on a droit à un nouveau générique moins réussi, accompagné de 仮面 ライダー AGITO 24.7 version (Kamen Rider Agito 24.7 version) du même 石原 慎一 (Ishihara Shinichi) et dont certaines séquences sont trompeuses car ne correspondant à aucun moment de la série (Shôichi qui se sépare de Mana, Makoto qui rend son insigne avant de menacer Sumiko de son arme). (2,8 / 5)




NOTE FINALE = 16,7 / 20



Toku-Actrice(s) :