ÉPISODES


La série comporte 13 épisodes de 25 minutes.

ÉPISODE 1
KAMEN NO TENSHI
L'ange masquée


Centré sur : Asuka Jin (Rosetta)
Scénario : 増田 貴彦 (Masuda Takahiko)
Réalisation : 服部 光則 (Hattori Mitsunori)

Surprenant son père en train de suivre une femme, Asuka le soupçonne d'infidélité avant de découvrir qu'il est en réalité le super-héros Pharaon traquant une tueuse vampire et que le pendentif qu'il lui a offert lui permet de se transformer en une super-héroïne nommée Rosetta. Et puisqu'on parle de transformation, pourquoi Kenichirô ne se transforme-t-il pas quand il vient délivrer sa fille, prise en otage par la vampire?

Note : 3 / 5
ÉPISODE 2
CHI NO SHUKUMEI
La destinée du sang


Centré sur : Asuka Jin (Rosetta)
Scénario : 増田 貴彦 (Masuda Takahiko)
Réalisation : 服部 光則 (Hattori Mitsunori)

On en apprend plus sur la nature des Dueltos et les origines de Rosetta et Pharaon tandis qu'Asuka hésite à accepter sa "destinée du sang" et, inquiète des absences répétées de sa camarade de classe Natsumi Kudô, la suit jusqu'à une audition suspecte.

Note : 3 / 5
ÉPISODE 3
KOKORO NO KAKUSEI
Le réveil de l'âme


Centré sur : Asuka Jin (Rosetta)
Scénario : 小池 剛 (Koike Gô)
Réalisation : 高橋 巖 (Takahashi Iwao)

Après avoir rendu son Ânkhross à son père, Asuka est finalement amenée à accepter sa destinée pour secourir sa mère, enlevée par une Gisarian.

Note : 3 / 5
ÉPISODE 4
NINGENTAKE NO AKUMU
Le cauchemar des jardins humains


Centré sur : Kenichirô Jin (Pharaon)
Scénario : 小池 剛 (Koike Gô)
Réalisation : 高橋 巖 (Takahashi Iwao)

Alors qu'il fait du porte à porte pour tenter de vendre la dernière invention fantaisiste de sa compagnie, Kenichirô sympathise avec une réceptionniste qui le met sur la piste d'une Dueltos vendant de fausses pilules amaigrissantes faisant pousser des fleurs à l'intérieur du corps. Cet épisode est riche en humour avec les réactions d'Asuka Jin (Rosetta) confrontée à une prise de poids de 500 g et avec Kenichirô transportant une cargaison d'haltères sous un soleil de plomb ou qui cherche en vain un endroit discret pour se transformer, mais est aussi handicapé par un deus ex machina avec Rosetta qui surgit de nulle part pour donner un coup de main à son père en difficulté face à son adversaire.

Note : 3,5 / 5
ÉPISODE 5
KESSEN NO KIMATSU TEST
L'examen final du combat décisif


Centré sur : Asuka Jin (Rosetta)
Scénario : 前川 淳 (Maekawa Atsushi)
Réalisation : 広田 幹夫 (Hirota Mikio)

Les activités super-héroïques nocturnes de Rosetta commencent à affecter son sommeil, rendant difficile ses révisions pour un examen imminent, tandis que la ville connaît une série de disparitions auxquelles semble lié un mystérieux guitariste hippie.

Note : 3,5 / 5
ÉPISODE 6
SENRITSU NO MIBÔJIN GESHUKU
La pension de la veuve qui fait trembler de peur


Centré sur : Asuka Jin (Rosetta)
Scénario : 前川 淳 (Maekawa Atsushi)
Réalisation : 広田 幹夫 (Hirota Mikio)

Ryô Shimamura, le love interest de Midori Fujisaki, tombe sous le charme de Satsuki Ichijou (Madame Mantis), la gérante de la pension dans laquelle il séjourne, sans se douter qu'elle a l'habitude de dévorer ses maris et amants. Le passage où Midori affronte les autres pensionnaires hypnotisés est assez fun mais l'épisode souffre du même défaut que le 4: l'intervention deus ex machinesque de Pharaon pour tirer sa fille d'un mauvais pas.

Note : 3,5 / 5
ÉPISODE 7
MAIGO NO SHITAI
Le cadavre disparu


Centré sur : Asuka Jin (Rosetta) + Kenichirô Jin (Pharaon)
Scénario : 菅野 弘 (Kanno Hiroshi)
Réalisation : 服部 光則 (Hattori Mitsunori)

Tué dans un accident de la circulation, Masahiko Yanaka, un collègue timide et gaffeur de Kenichirô est transformé en zombie par Frogel dans cet épisode aussi drôle que touchant.

Note : 4 / 5
ÉPISODE 8
KARI NO YADO
Une maison temporaire


Centré sur : Kenichirô Jin (Pharaon)
Scénario : 菅野 弘 (Kanno Hiroshi)
Réalisation : 服部 光則 (Hattori Mitsunori)

Sa femme et sa fille travaillant sur un projet secret, Kenichirô se sent négligé et se rapproche de Masako Tsuchida, une vendeuse d'assurances élevant seule une fille que sa maladie oblige à consommer d'importantes quantités de viande. Un excellent épisode à la conclusion tragique.

Note : 5 / 5
ÉPISODE 9
MORI NO SAKEBI
Les cris de la forêt


Centré sur : Asuka Jin (Rosetta) + Kenichirô Jin (Pharaon)
Scénario : 新間 章正 (Shinma Shôsei)
Réalisation : 服部 光則 (Hattori Mitsunori)

Asuka sympathise avec une enfant prénommée Yuri qui l'encourage à épargner Ecoreine, une Dueltos qui s'attaque à ceux qui menacent la forêt où elle vit, amenant notre héroïne à s'opposer à son père quand vient le moment de l'affronter. Ça aurait pu être un excellent épisode avec une adversaire ambivalente et une conclusion pessimiste où Rosetta réalise que, malgré ses pouvoirs, elle est impuissante à empêcher la destruction de la nature par l'homme qui ne peut aboutir qu'à leur destruction mutuelle; mais il est gâché par quelques menus défauts: l'affrontement idéologique entre Rosetta et son père est résolu avant même d'avoir commencé quand Ecoreine les attaque brusquement, le combat opposant cette dernière à Rosetta est difficile à suivre à cause du choix bizarre d'en superposer plusieurs scènes et la scène finale s'étire inutilement en longueur.

Note : 4 / 5
ÉPISODE 10
BARAIRO NO JINSEI
Une existence couleur de rose


Centré sur : Asuka Jin (Rosetta)
Scénario : 新間 章正 (Shinma Shôsei)
Réalisation : 舞原 賢三 (Maihara Kenzô)

Après les avoir inscrits sur des cartes accrochées à des ballons offerts par un clown, Asuka et ses amies voient leurs souhaits se réaliser mais ils prennent rapidement un tour cauchemardesque. Un épisode qui alterne efficacement entre moments darks et funs.

Note : 5 / 5
ÉPISODE 11
AKAI SEKIYÔ NO KÔGAI
La ville portuaire du coucher de soleil rouge


Centré sur : Kenichirô Jin (Pharaon)
Scénario : 小池 剛 (Koike Gô)
Réalisation : 舞原 賢三 (Maihara Kenzô)

En feuilletant l'album photo familial, les parents d'Asuka lui racontent à tour de rôle comment, 20 ans plus tôt, eut lieu leur première rencontre qui permit à Kenichirô de se transformer pour la première fois en Pharaon afin de protéger Atsuko Jin contre Jô Kagetora (Garzett), le boss final de la série qui fait sa première apparition dans cet épisode nous révélant les origines de Pharaon via des flashbacks reprenant l'esthétique des films de l'époque.

Note : 4 / 5
ÉPISODE 12
SHUKUMEI NO TAIKETSU
L'affrontement de la destinée


Centré sur : Asuka Jin (Rosetta)
Scénario : 小池 剛 (Koike Gô)
Réalisation : 清水 厚 (Shimizu Atsushi)

Alors qu'elle souffre d'une mystérieuse maladie, Asuka est attaquée par d'anciens adversaires qu'elle doit terrasser une deuxième fois. Si on comprend l'envie des auteurs de montrer Asuka se battre en civil, le fait qu'elle re-triomphe de ses adversaires sans utiliser les pouvoirs de Rosetta rend rétroactivement ses transformations inutiles et atténue la difficulté de ses précédents combats. Pendant ce temps, son père se retrouve face à Jô Kagetora (Garzett) qui détient désormais le Death Cross Eye qui lui permet de se transformer en Duanubis, amenant l'épisode à se terminer sur un cliffhanger de taille.

Note : 3,5 / 5
ÉPISODE 13
SAIGO NO HI
Le jour de sa mort


Centré sur : Asuka Jin (Rosetta)
Scénario : 畑澤 和也 (Hatazawa Kazuya) + 野添 梨麻 (Nozoe Rima)
Réalisation : 清水 厚 (Shimizu Atsushi)

La conclusion de la série est malheureusement très décevante, plus de la moitié de l'épisode étant consacrée à Asuka qui discute avec d'autres personnages réguliers et semi-réguliers tout en se demandant si son père est bel et bien mort. Ce qui devrait être touchant mais se révèle ennuyeux car, en l'absence de corps, le spectateur se doute qu'il réapparaîtra tôt ou tard, ce qu'il fait de manière à la fois contradictoire, ses blessures mortelles ayant miraculeusement disparu, et involontairement comique car il tombe du ciel pour se retrouver planté dans le sol, jambes en l'air, comme dans un cartoon de la Warner! Le comble, c'est que les auteurs tentent de nous refaire le coup ensuite en suggérant qu'il n'a pas survécu au combat final contre Duanubis mais le spectateur voit venir gros comme une maison qu'il va entrer par la porte laissée ouverte par Asuka dans la scène finale.

Note : 2 / 5




FILMS & ÉPISODES SPÉCIAUX


SHIKKOKU NO FREIA - ROSETTA vs FREIA
Freia la noire de jais - Rosetta vs Freia
Centré sur : Asuka Jin (Rosetta) + Kyôko Mamiya (Freia)
Scénario : 野添 梨麻 (Nozoe Rima)
Réalisation : 清水 厚 (Shimizu Atsushi)
Durée : 1h13

Alors qu'une nouvelle élève, Kyôko Mamiya, arrive dans sa classe, le lycée d'Asuka est le théâtre d'une série de disparitions d'élèves tandis que les professeurs sont attaqués par un tueur en série. Ce film qui introduit une deuxième ange masquée dont on se demande dans un premier temps si elle est une alliée ou une ennemie de Rosetta possède une ambiance slasher des plus efficaces et la fausse piste sur la véritable identité d'un des Dueltos fonctionne à la perfection. On regrettera quand même quelques légers défauts: le manque de vraisemblance des élèves qui ne remarquent pas un meurtre particulièrement sonore sous leurs fenêtres ou la sous-intrigue intéressante mais aussitôt abandonnée de Kenichirô Jin (Pharaon) qui craint que sa fille sombre dans la violence après avoir pris Freia pour elle.

Note : 4,5 / 5



MOYENNE ≈ 3,7 / 5