Année : 2004
Genre : Aliens illégaux.
Durée : 50 épisodes de 24 mn + 39 mn (Full Blast Action) + 44 mn (Dekaranger vs Abaranger) + 48 mn (Magiranger vs Dekaranger)

Acheter la série : Amazon, Cdjapan, Yesasia, Yahoo Auctions, Celga.

On se plaint souvent de la hausse de la criminalité et de l'insécurité mais ça pourrait être pire: imaginez si, en plus de nos délinquants habituels, il fallait aussi gérer ceux venus d'autres planètes! Dans une telle situation, l'existence d'une police spécialisée dans les crimes extraterrestres s'imposerait. Et tel est justement le postulat de départ de TOKUSÔ SENTAI DEKARANGER qui mêle habilement les codes du sentai japonais à ceux des films et séries policières américaines.


Les mains en l'air et tout se passera bien.


Je ne parlerai qu'en présence de mon avocat!

L'action de la série se passe dans un futur proche où la présence d'extraterrestres sur Terre ne choque plus personne. Si la plupart d'entre eux sont parfaitement intégrés, d'autres sont des criminels endurcis contre lesquels luttent les SPD (Special Police Dekarangers, "deka" signifiant "flic" en japonais), une force de police interplanétaire dirigée par l'horusien Numa-O.


Les extraterrestres...


... sont parmi nous.


Au nom de la loi, je vous arrête!


Ouin! J'le ferai plus!


Numa-O vient de se faire voler dans les plumes.

Les SPD possèdent des branches sur toutes les planètes, y compris la Terre, où ils sont dirigés par Doggie Krueger, un natif d'Anubis mi-homme mi-chien qui ressemble furieusement au sergent de police Kemlo Caesar de l'excellente bande-dessinée TOP TEN. Difficile, cependant, de savoir s'il y a eu inspiration ou si cette ressemblance n'est qu'une coïncidence.


Notez, il ressemble aussi un peu à Horatio Caine.


Avec cette affaire, il est tombé sur un os.


Halala... Fichue paperasse!


Un officier à terre!


C'est moi ou le scénariste est un amateur de furry?


Quant à savoir comment il arrive à faire tenir son museau dans son casque...


Même les personnages de la série se le demandent!

En plus du look, Doggie Krueger possède un autre point commun avec Kemlo: une certaine attirance pour les femmes humaines. A preuve, le couple officieux qu'il forme avec sa collègue Swan Shiratori (dont le nom et le prénom signifient tous deux "cygne"), l'experte en technologie de l'équipe, chargée d'entretenir et d'améliorer les véhicules et robots géants des Dekarangers. Ceci dit, techniquement, Swan n'est pas tout à fait humaine puisqu'elle est originaire de la planète Cygno.


A part ça, ils affirment n'être que de simples collègues.


C'est l'heure de la piqûre, Doggie.


Je ne me soignerai qu'en présence de mon avocat!


Swan est chargé de l'entretien et de l'amélioration des Dekamachines, les véhicules des Dekarangers.


Oh mon dieu! Je ne veux pas savoir ce que c'est!


Pour gagner le cockpit de leurs Dekamachines, les Dekarangers passent par un sas appelé "shooter".


Pas tous à la fois, quand même.


Les manettes au-dessus du shooter permettent de sélectionner la sortie du sas.


Avec, parfois, des erreurs d'aiguillage.

Outre Doggie et Swan, les Dekarangers comportent cinq jeunes inspecteurs dont les surnoms évoquent des parfums de thé. Ban (Deka Red), qui rejoint l'équipe au début de la série, est un casse-cou impulsif spécialiste des opérations musclées. Hoji (Deka Blue), le plus professionnel et le plus perfectionniste de l'équipe, est un tireur d'élite. Sen-chan (Deka Green) est un détective claustrophobe aussi sagace qu'excentrique qui réfléchit mieux en faisant le poirier. Jasmine (Deka Yellow) est une médium pince-sans-rire capable d'avoir des visions en touchant des objets ou des personnes, façon Johnny Smith dans DEAD ZONE. Enfin, l'exubérante Umeko (Deka Pink), la benjamine de l'équipe, est une spécialiste du déguisement dont le passe-temps préféré consiste à se prélasser dans sa baignoire en compagnie de ses trois canards en plastique. Au cours de la série, ils seront rejoints par le traditionnel sixième ranger, Tetsu (Deka Break), membre de Tokkyô, une section d'élite des Dekarangers spécialisée dans les criminels les plus dangereux.


Les Dekarangers mènent l'enquête.


Et interrogent jusqu'aux cascadeurs qui les remplacent quand ils sont en costume.


Ainsi que Wendinu et Furabijo qui se sont trompé de série.


Exercice de tir.


Le score habituel pour Hôji (Et un clin d'œil à Kamen Rider 555 au passage).


Un très bon score de la part d'Umeko.


Autre exercice de tir.


Oh, la bavure!

Comme dans toute série de sentai qui se respecte, les six héros peuvent revêtir un uniforme coloré pour affronter le monstre de la semaine mais, contrairement aux séries précédentes, ils ne sont pas les seuls. Ainsi, avant même l'arrivée de Tetsu dans l'équipe, on découvre que Doggie Krueger peut se transformer en Deka Master. Dans l'épisode 36, c'est Swan qui se transforme en Deka Swan, tout en s'empressant de préciser qu'elle a pour principe de ne le faire qu'une fois tous les quatre ans, ce qui lui vaut d'être qualifiée d'"héroïne olympique" par Jasmine. Enfin, dans l'épisode 40, on fait la connaissance de Lisa (Deka Bright), la supérieure de Deka Break doublée d'une insupportable pimbêche.


Les Dekarangers en tenue de combat.


Une seconde! C'est moi que tu traites de pimbêche?


Oui, et j'ajoute que ça se voit que c'est un homme qui te double quand tu es en costume!

Et puis, il y a Marie (Deka Gold) qui apparaît dans le film FULL BLAST ACTION et qui mérite amplement qu'on s'attarde sur son cas tant son personnage est remarquable ... en mal! En attendant la sortie du film, les magazines spécialisés avaient attisé la curiosité des spectateurs en publiant des photos du personnage en costume. Imaginez un peu: une toute nouvelle Dekaranger en combinaison dorée, ce serait forcément un membre d'élite et une alliée de choc pour nos héros! Le prégénérique du film faisait monter la tension en montrant les terribles Gas Drinkers répandant un virus destructeur sur la paisible planète Leslie avant d'être interrompus par l'arrivée ultrabadass de Marie pointant ses armes sur eux. Pas de doute, un combat épique s'annonçait, vivement la fin du générique! Ah oui, parlons-en de ce combat épique! Marie a à peine le temps de se transformer en Deka Gold qu'elle se fait oneshoter et capturer (avec un temps de présence d'à peine 2 secondes à l'écran, on espère que la suit-actrice était payée à la journée). Elle est ensuite contrainte de coopérer avec les Gas Drinkers en échange d'un antidote au virus, avant d'être elle-même contaminée et de passer le reste du film en mode "demoiselle en détresse". Ceux qui espéraient la voir se battre, utiliser des coups spéciaux ou piloter son propre méca auront payé leur place pour rien. A la rigueur, on la voit parfois utiliser son pouvoir d'arrêter le temps, mais uniquement pour des futilités. Pour rattraper les verres qui tombent ou embrasser Ban en cachette, ça y va; mais n'essayez pas de faire un "drinking game" sur le nombre de fois où elle pourrait utiliser son pouvoir contre les Gas Drinkers mais ne le fait pas: le Capitaine Haddock lui-même n'y survivrait pas.


Oh mon dieu! Le chef des Gas Drinkers la tient en otage! Si seulement elle avait un pouvoir qui lui permettait de retourner la situation ... COMME CELUI DE FIGER LE TEMPS, BECASSINE!


Je lui conseillerai bien de rendre son badge et de se reconvertir dans la chanson...


... mais ce n'est même pas l'actrice qui chante dans cette scène.


Bref: tu sers à rien, Deka Gold, va te rhabiller!

Contrairement aux séries de sentai habituelles, les adversaires des Dekarangers ne sont pas une organisation maléfique ambitionnant de conquérir la Terre, mais des criminels indépendants surnommés les Alienizers. Leur seul ennemi récurrent est l'Agent Abrera, un trafiquant d'armes fournissant les Alienizers en armes, exosquelettes (gear muscles), gardes du corps robotiques (Mecaningens) et robots géants (Kaijûkis), mais il est très discret, n'apparaît pas dans tous les épisodes et les Dekarangers ignorent jusqu'à son existence.


Au voleur! Au volant!


Abrera nous dévoile sa collection d'exosquelettes 2004.


Abrera investit le quartier-général des Dekarangers.


Je ne partirai qu'en présence de mon avocat.


Abrera est probablement le premier criminel que des policiers doivent utiliser la force pour le faire SORTIR du commissariat.

Dans l'épisode 21, on a pourtant l'impression que la série va revenir à une formule classique avec l'arrivée de la fratrie Hells, un trio d'Alienizers extrêmement dangereux dont la composition est similaire à celle des méchants principaux des sentais habituels avec un leader (Blitz), un dragon (Bongoblin) et une sexy-méchante (Succubus). Ils possèdent même leur propre quartier général: la Hells Tower. Mais ce n'était qu'une fausse piste et les trois malfaisants périssent à tour de rôle durant les deux épisodes suivants. Incarnée par une Mayu Gamô perverse à souhait, Succubus s'avèrera cependant suffisamment populaire pour revenir dans le crossover avec ABARANGER dans lequel elle est une des adversaires principales.


Sympa, cette planète. On la prend!


Hmmm, on se laisserait volontiers asservir.


Heu... Par contre, on évitera les bisous.


Succubus occupe son temps libre en faisant de la peinture.


Bon, d'accord, elle a pas mal réinterprété le modèle.


Elle était prête à épargner la Terre si Jasmine acceptait de devenir son "amie". Wait, what!? J'ai zappé sur la parodie hentai ou quoi?


Qu'est-ce que je disais? Voilà Pedobear, maintenant!

Si de nombreux Alienizers sont effectivement des criminels retors, d'autres sont plus ambigus, s'avérant être manipulés et/ou finissant par rentrer dans le droit chemin. L'Alienizer de l'épisode 37 est même un criminel malgré lui dont les meurtres sont motivés par la recherche d'un antidote au mal incurable dont souffre sa sœur... de laquelle est amoureux Hôji qui enquête justement sur ces crimes. Inutile de préciser que l'épisode n'aura pas de happy end.


Un doute me hante, soudain. On est toujours dans un futur proche?


Pour le camouflage, il repasseront.

Même si on y retrouve les codes habituels du sentai (héros en costume colorés, monstre de la semaine, robots géants), l'influence principale de DEKARANGER est les séries et films policiers américains, cette parenté étant renforcée par le fait que les titres des épisodes sont en Anglais. Chacun implique donc un mystère policier à résoudre, qu'il s'agisse d'un meurtre, d'un vol, d'un enlèvement, d'un témoin à protéger, d'un trafic ou de combats clandestins.


Les rayures, ça amincit, qu'ils disaient.


Fais dodo, Alien, mon petit frère...


Au secours! Un vilain bonhomme m'enlève!


Je n'ai vraiment pas de chance avec mes enfants: mon fils combat des monstres géants dans les ordinateurs et maintenant, ma fille se fait enlever par des extraterrestres.


Document prouvant que Signa Rully de WECKER SIGNA est en réalité une androïde.

Il n'est pas rare que les scénarii s'inspirent de films célèbres, avec heureusement suffisamment de touches personnelles pour qu'on soit plus dans le registre du clin d'œil que dans celui du plagiat. Evidemment, le premier exemple qui vient à l'esprit est MEN IN BLACK dont les héros enquêtaient eux-aussi sur des crimes impliquant des extraterrestres implantés sur Terre (la différence étant que ces derniers vivaient parmi nous clandestinement). Mais il y a aussi les épisodes 9 et 10, où Ban, chargé de surveiller l'ex d'un criminel évadé, en tombe amoureux (ETROITE SURVEILLANCE), ou du 27, dans lequel un détenu a droit à une permission de sortie pour aider Jasmine à retrouver son ancien complice (48 HEURES). Et ne parlons pas de l'épisode 28 où, pour résoudre une affaire particulièrement complexe, Tetsu doit demander l'aide d'un criminel surdoué et manipulateur détenu dans une prison de haute sécurité. On s'attend presque à les voir échanger des recettes à base de fèves et de chianti en faisant des bruits bizarres avec la bouche! Le film UNE JOURNEE EN ENFER a même l'honneur d'inspirer deux épisodes: le 20 dans lequel Ban doit se livrer à un jeu de piste à base d'énigmes pour désamorcer une série de bombes, et le 24 où une alerte à la bombe sert de diversion pour un pillage de banque.


Par contre, je ne pense pas que ce clin d'œil à FANTOMAS SE DECHAINE soit voulu.


Un remake de SPEED avec un vélo, vous n'en avez pas rêvé? Les Dekarangers l'ont quand même fait!


Un vélo? On ira beaucoup plus vite à moto.


Enfoncés, Jon et Ponch!


Pan t'es mort!


Youpi! On a gagné!


Mission accomplie.


Youpiiii!!! Heu...

Inversement, il y a des cas où les Dekarangers font figure de précurseurs, comme dans l'épisode 42 où ils découvrent le squelette endommagé d'un extraterrestre assassiné dont Swan s'efforce de reconstituer le visage, telle une Temperance Brennan nippone ... alors que la série BONES ne débutera que l'année suivante!


Je savais bien que ces cours de sculpture me serviraient un jour!

On trouve aussi des clins d'œil à COLUMBO (la série est très populaire au Japon) que Sen imite en interrogeant un suspect dans l'épisode 34, ou à ROBOCOP quand Dekaranger Robo sort son arme de sa jambe et jongle avec avant de rengainer, mais aussi avec le chien robot des Dekarangers qui se nomme Murphy (le vrai nom de Robocop est Alex Murphy). Et au cas où vous penseriez que c'est une simple coïncidence, l'autre chien robot de la série se nomme Clarence, comme Clarence Bodicker, le meurtrier d'Alex Murphy.


Je n'en crois pas mes yeux!


Murphy serait mouillé dans cette histoire?


Dans ce cas, dépêchons-nous d'enterrer cette affaire!


Encore un petit détail...

Clins d'œil également avec les noms de certains personnages comme cet Alienizer craignant la lumière du jour nommé Pherlee de la planète Christo (Christopher Lee, célèbre interprète de Dracula), ou cet épisode où les Dekarangers infiltrent le milieu des combats clandestins, croisant des Alienizers nommés Durgan de la planète Tyler (Tyler Durgan est un personnage du film FIGHT CLUB), Bandare de Jiva (allusion au combattant Wanderlei Silva) et Beath de Berring (allusion au combattant Heath Herring). De même, les Alienizers originaires d'Algol (qui est le nom d'une véritable étoile de la constellation de Persée) portent des noms dérivés de boissons algolisées. Heu... Je veux dire alcoolisées.


Ça m'a donné soif.


Kesta? Tu veux te battre?


Fight!



8... 9... 10... Out!


Et la foule exulte!


Après cette défaite, l'ex-boxeur bifurque vers une profession beaucoup moins violente.

Les Dekarangers eux-mêmes y ont droit, puisque leurs noms de famille sont basés sur l'écriture japonaise de prénoms de célèbres écrivains policiers: Agatha (Agasa) Christie pour Banban "Ban" Akaza, Thomas (Tomasu) Harris (le créateur d'Hannibal Lecter) pour Hôji tomasu, Ellery (Elarii) Queen pour Senichi "Sen-chan" Enari, Raymond (Reimondo) Chandler pour Marika "Jasmine" Reimon (Marika s'écrie comme "matsurika" qui signifie "jasmin" en japonais), Kodô Nomura pour Koume "Umeko" Kodô et Ira (Aira) Levin pour Tekkan "Tetsu" Aira.


Ne bouge pas, Sen-chan, tu as une serviette sur la tête.


Ne bouge pas, Ban, tu as une bestiole sur l'épaule.


Laissez-moi faire, je ne rate jamais ma cible.


Je suis mort et je monte au paradis?


Non, je suis en enfer: il y a deux Umeko!

Dernière particularité de la série: le générique de fin de chaque générique comporte une courte séquence humoristique dans laquelle les Dekarangers décrivent l'univers de la série au spectateur ou commentent l'épisode du jour. De plus, la série possède deux génériques de fin. En effet, la plupart des épisodes se terminent par la chanson "Midnight Dekaranger" chantée par Isao Sasaki, même si le générique met en scène un chanteur et des musiciens extraterrestres qui apparaissent également dans une scène du film "Full Blast Action". Mais à partir de l'épisode 17, les épisodes centrés sur Jasmine et/ou Umeko se terminent par la chanson "Girls In Trouble", chantée par les actrices qui interprètent les deux personnages (Tandis que les trois garçons de l'équipe assurent la partie musicale). Une version alternative de cette chanson figure à la fin de Full Blast Action.


Ce groupe est N°1 du Top 50 sur Alpha du Centaure.

Pour finir, signalons qu'en plus de leur série et du film FULL BLAST ACTION, les Dekarangers eurent droit aux traditionnels crossovers avec leurs prédecésseurs, les Abarangers, et leurs successeurs, les Magirangers. En outre, Deka Break apparaît dans le crossover BOUKENGER vs SUPERSENTAI.


Un crossover avec les Abarangers? Documentons-nous sur ces nouveaux adversaires.


Tiens? C'est aussi un crossover avec les Hurricanegers?


Trahison! C'est un imposteur!


Le problème des crossovers, c'est que les différentes équipes partagent le même vestiaire et que parfois, il y a confusion dans les costumes.

Même si elle conserve les ingrédients habituels des Sentai (équipe en costumes colorés, robots géants, monstre de la semaine), DEKARANGER s'éloigne de la formule classique pour se rapprocher des séries policières américaines tout en s'inspirant du point de départ du film MEN IN BLACK, le tout avec une franche réussite. Ajoutez à cela des héros aux personnalités attachantes et beaucoup d'humour, et vous obtenez une série savoureuse qu'il serait criminel de laisser passer. Sur ce, affaire classée!


C'est une fois de plus à la police de faire le ménage après une affaire.