アイドル (AIDORU) = Idol : Artiste (Chanteuse, actrice, mannequin, animatrice) préfabriquée et caractérisée par sa jeunesse et son côté kawaï. Les idols japonaises sont un peu l'équivalent des boys bands et girls bands occidentaux. Bien qu'il existes des idols masculins, le terme désigne principalement celles féminines. Si certaines arrivent à faire durer leur succès et à se reconvertir ensuite en artistes à part entière, la plupart ne connaissent que des carrières éphémères dans une industrie surchargée où la jeunesse est de rigueur et le moindre faux pas médiatique impitoyablement sanctionné. Le terme et la mode des Idols auraient été lancés par le succès au Japon du film franco-italien アイドル を 探して (Idol o sagashite) = Cherchez l'idole, et plus particulièrement par Sylvie Vartan qui y jouait son propre rôle. (Illustration : Bit Bullet)




石ノ森 章太郎 (ISHINOMORI SHÔTARÔ) : Né le 25 janvier 1938 et mort le 28 janvier 1998 d'un arrêt cardiaque. De son vrai nom 小野寺 章太郎 (Onodera Shôtarô). Mangaka ayant débuté comme assistant du légendaire Osamu Tezuka et ayant créé de nombreux super-héros de tokusatsu, initiant notamment les franchises Kamen Rider et Super-Sentai. (Illustration : Kamen Rider)




IZNOGOUD : Sous-type de général. Comme le grand vizir du même nom, il a pour principal but de devenir chef suprême à la place du chef suprême de l'organisation à laquelle il appartient. Certes, il arrive qu'un général nourrisse cette ambition le temps d'un épisode ou d'un arc, mais l'Iznogoud suit cet objectif dès son arrivée et s'y consacre entièrement (Ce genre de personnage rejoint d'ailleurs généralement la série en cours de route). Ne reculant devant aucun moyen pour atteindre son but, il se débarrasse des autres généraux en les montant les uns contre les autres, en les tuant lui-même et parfois même, en aidant les héros à leur insu. Le comble est qu'il s'agit souvent du membre le plus puissant de l'organisation après le chef suprême et qu'il triompherait sans problème des héros s'il ne consacrait pas son temps à comploter contre les siens. Autre point commun avec le grand vizir homonyme: ses plans finissent presque toujours par se retourner contre lui et les rares fois où il arrive à ses fins, c'est pour se faire ensuite tuer par les héros. Exemple(s): Raider, Sandaru, Zenobia. (Illustration : Sharivan)